Exil

Document vidéo

Panh, Rithy (Réalisateur)

Un très jeune homme vêtu de noir dans une maisonnette aux parois de bambou. Passent près de lui, comme en rêve, des images d'archives du Cambodge des années 1960 et du régime des Khmers rouges, une nuée de corbeaux de papier, la lune et les planètes, des photographies anciennes, une série d'objets. Parfois, la caresse d'une main féminine se pose sur la joue de cet homme enfant désespérément solitaire, tenaillé par la faim et à demi prostré. Il figure le cinéaste lui-même. Jeté à 11 ans sur les routes avec les siens et l'ensemble des habitants de Phnom Penh, lorsque les Khmers rouges s’emparent de la capitale en 1975, Rithy Panh a survécu, contrairement à une grande partie de sa famille, parvenant à fuir pour gagner un camp de réfugiés en 1979, d'où il part pour la France l'année suivante.

 

Après L'image manquante, déchirante et lumineuse traversée d'une enfance brisée par la sanguinaire révolution de Pol Pot, Rithy Panh continue d'explorer sa propre mémoire à vif d'un génocide qui a fait quelque 2 millions de victimes, auxquelles il n'a cessé de chercher à rendre justice dans son œuvre. Au-delà du pays natal à jamais perdu, l'exil qu'il évoque dans ce film poème, c'est à la fois la douleur du rescapé, "mort et vif", amputé d'une partie de lui-même, la nostalgie et l'impossible deuil d'un passé anéanti, l'absence au monde qui en découle. Mais par la magie de ses mots et de ses images, le cinéma devient un langage assez puissant pour renouer le lien avec le réel, les êtres et les choses aimés. On ne cesse de creuser la terre dans Exil, des perpétuels chantiers des Khmers rouges filmés quarante ans plus tôt aux trésors exhumés un à un par le personnage principal, comme la métaphore d'un douloureux retour vers la lumière. "Tu vois, ma mère, je t'attendais…" Citant Mao Zedong, Robespierre ou Alain Badiou, mais aussi René Char, Baudelaire et Apollinaire, la voix off, écrite une fois encore par Christophe Bataille, qui a cosigné avec Rithy Panh son livre autobiographique L'élimination (Grasset), mêle avec lyrisme une réflexion sur la révolution qui dévore les vies humaines ("La pureté, c'est la terreur…") et une méditation intime où passent les souvenirs, les sensations, les sentiments.

Regarder la vidéo

Consulter en ligne

Suggestions

Du même auteur

Les Tombeaux sans noms | Panh, Rithy (Réalisateur)

Les Tombeaux sans noms

Document vidéo | Panh, Rithy (Réalisateur) | 2019

Quatre décennies après avoir été déporté par les Khmers rouges avec ma famille dans la province de Battambang, je suis retourné sur les lieux de leur disparition. Nous étions onze en quittant Phnom Penh. Seuls deux d’entre nous on...

L'image manquante | Panh, Rithy (Réalisateur)

L'image manquante

Document vidéo | Panh, Rithy (Réalisateur) | 2013

"Mon enfance, je la cherche, comme une image perdue. Ou plutôt, c’est elle qui me réclame. Est-ce parce que j’ai 50 ans ?" Ce passé qui remonte comme une vague trop forte, c’est la vie brisée d’un jeune Cambodgien de 13 ans qui, ...

Un barrage contre le Pacifique | Panh, Rithy (Réalisateur)

Un barrage contre le Pacifique

Document vidéo | Panh, Rithy (Réalisateur) | 2020

Indochine, 1931. Dans le Golfe du Siam, au bord de l'Océan Pacifique, une mère survit tant bien que mal avec ses deux enfants, Joseph (20 ans) et Suzanne (16 ans), qu'elle voit grandir et dont elle sait le départ inéluctable. Abus...

Autour du même sujet

Homeland : Irak année zéro - Partie 2 : Après la bataille | Fahdel, Abbas (Réalisateur)

Homeland : Irak année zéro - Partie 2 : Après...

Document vidéo | Fahdel, Abbas (Réalisateur) | 2016

Le cinéaste irakien Abbas Fahdel nous plonge pendant deux ans dans le quotidien de sa famille peu avant la chute de Saddam Hussein, puis au lendemain de l’invasion américaine de 2003. Dans cette seconde partie, après la chute du r...

Homeland : Irak année zéro - Partie 1 : Avant la chute | Fahdel, Abbas (Réalisateur)

Homeland : Irak année zéro - Partie 1 : Avant...

Document vidéo | Fahdel, Abbas (Réalisateur) | 2016

Le cinéaste irakien Abbas Fahdel nous plonge pendant deux ans dans le quotidien de sa famille peu avant la chute de Saddam Hussein, puis au lendemain de l’invasion américaine de 2003. La première partie de ce diptyque décrit les i...

Indonésie 1965 - Permis de tuer | Cynn, Christine (Réalisateur)

Indonésie 1965 - Permis de tuer

Document vidéo | Cynn, Christine (Réalisateur) | 2014

À la suite d'un putsch militaire en Indonésie, plus d’un million de personnes – accusées, entre autres, d’être des sympathisants du parti communiste récemment interdit – furent torturées et massacrées par des troupes paramilitaire...

Images d'un doux ethnocide 2 ("On disait que c'était notre terre") | Lamothe, Arthur (Réalisateur)

Images d'un doux ethnocide 2 ("On disait que ...

Document vidéo | Lamothe, Arthur (Réalisateur) | 2011

Sous le titre "Carcajou et le péril blanc", Arthur Lamothe a signé une série de films documentaires (... 12h à voir) sur les Amérindiens qui furent diffusés en France sous le titre global "Images d'un doux ethnocide". Le programme...

Images d'un doux ethnocide 1 (La Grande Rivière + La Rivière sèche) | Lamothe, Arthur (Réalisateur)

Images d'un doux ethnocide 1 (La Grande Riviè...

Document vidéo | Lamothe, Arthur (Réalisateur) | 2011

Sous le titre "Carcajou et le péril blanc", Arthur Lamothe a signé une série de films documentaires (...12h à voir) sur les Amérindiens qui furent diffusés en France sous le titre global "Images d'un doux ethnocide". Dans le progr...

Tahrir, place de la libération | Savona, Stefano (Réalisateur)

Tahrir, place de la libération

Document vidéo | Savona, Stefano (Réalisateur) | 2012

Le Caire, février 2011. Elsayed, Noha et Ahmed sont de jeunes Égyptiens qui font la révolution. Ils occupent la place Tahrir jour et nuit. Ils disent, crient, chantent, avec des milliers d'autres Égyptiens, ce qu’ils n’ont pas pu ...

Chargement des enrichissements...